Les signes de reconnaissance ou strokes

with Aucun commentaire
Les signes de reconnaissance ou stokes
obéissent à une règle humaine fondamentale : mieux vaut un signe de reconnaissance négatif que pas de signe de reconnaissance du tout, ou autrement dit : tout mais pas l’indifférence.
La soif de reconnaissance est un besoin vital ; un enfant n’hésitera pas à faire une bêtise même s’il doit se faire réprimander par ses parents s’il a le sentiment qu’ils ne font pas assez attention à lui.
Tout comme un adulte qui se sent mis à l’écart d’une réunion de travail peut mettre en place des stratégies plus ou moins conscientes pour se faire remarquer en tapotant son stylo contre la table, ou en renversant son verre.image Stroke