L’action de la sophrologie est guidée par trois principes fondamentaux :

with Aucun commentaire

1-l’action positive: toute action positive de la conscience a des répercussions positives sur les éléments psychiques et physiques de l’être. C’est un cercle vertueux qui s’oppose au cercle vicieux de la négativité et du pessimisme. Le principe de l’action positive vise à apprendre à voir le positif, à s’en nourrir.

2-le schéma corporel comme réalité vécue. Il s’agit de la représentation que chacun se fait de son corps. Cette représentation inclut bien sûr les éléments physiques et physiologiques objectifs, mais aussi les aspects affectifs, émotionnels, sociaux, moraux, sexuels… On peut dire que le corps porte l’ensemble de l’histoire personnelle de chaque être.

3-la réalité objective: le sophrologue doit être « au clair avec lui-même », percevoir et comprendre sa propre réalité pour pouvoir mettre en place un mécanisme d’alliance, d’adulte à adulte, avec le sophronisé. L’objectif est de se dégager des filtres déformants qui empêchent de percevoir les phénomènes et les évènements tels qu’ils sont. Ceci permet progressivement de ne plus préjuger dans ses relations avec les autres, et découvrir qu’elles sont bien plus enrichissantes que tout ce qu’on peut imaginer… Ceci permet progressivement de ne plus de ses propres capacités, et découvrir qu’elles sont bien plus étendues que tout ce qu’on peut imaginer… Ceci permet progressivement d’avoir envie de s’ouvrir au monde et à ses possibilités.