Niveaux et états de conscience

with Aucun commentaire

Eventaille de la_conscienceCaycedo reprend et synthétise des idées préexistantes dans un diagramme à deux axes.

En abscisse se trouvent les états de conscience, en ordonnée les niveaux de conscience.

Les états et niveaux de conscience en sophrologie

Les niveaux de conscience vont de la veille hyperactive (le plus en haut) à la mort (le plus en bas), en passant par le niveau sophroliminal, le sommeil et le coma. Exploiter les propriétés de la conscience dans le niveau sophroliminal est le but des séances de sophrologie : dans ce niveau, la plupart des conditionnements et des barrières (sociales, morales…) peuvent être outrepassés. Le psychisme y retrouve également une plasticité exceptionnelle qui permet de corriger rapidement et en profondeur les comportements inadaptés. Enfin, de nombreuses capacité sous-exploitées dans le niveau de conscience habituel (sensorielles, intuitives, mnésiques…) sont à nouveau disponibles.

Les états de conscience vont de l’état pathologique (le plus à gauche) à l’état sophronique (le plus à droite) en passant par l’état ordinaire. L’état de conscience sophronique est un état d’ouverture mentale qui permet d’être mieux synchronisé avec soi-même et le monde.

Quand ils arrivent à leur première séance de sophrologie, la plupart des gens se trouvent à la fois

dans une conscience ordinaire, voire légèrement pathologique, c’est à dire qu’ils sont enfermés dans le schéma de pensée habituel et peu ouverts au changement, légèrement névrosés. Un cocktail d’inconscience, de fermeture d’esprit et de pessimisme qui n’aide pas à prendre sa vie en charge.
dans un état de veille plutôt agitée, dans le sens qu’ils ont du mal à accéder au calme et au silence intérieur. Il n’est pas rare qu’ils en aient même peur.
Les séances modifient peu à peu, mais très durablement, à la fois l’état et le niveau de conscience : le niveau de conscience habituel évolue vers une veille de plus en plus calme, et l’état de conscience vers une conscience sophronique.